OLYMPIQUE GRANDE-SYNTHE BASKET-BALL
A2B15115-F3D8-42A6-901A-2E6DE11245E2
Se donner les moyens de nos ambitions !
Se donner les moyens de nos ambitions !
Depuis plusieurs saisons, le club de l’Olympique Grande-Synthe de Basket-ball, cherche en permanence à améliorer la qualité de l’enseignement de notre passion envers ses licenciés masculins et féminins.
C’est ainsi que l’encadrement technique s’est étoffé, en nombre et en qualité, au même titre que le nombre de licencié(e)s et d’équipes. Un important effort a notamment été fourni sur l’école de basket (Les Diablotins) qui accueille plus de 110 enfants de moins de onze ans (soit plus du tiers des licenciés du club).

Pour accompagner cette évolution positive, il nous paraissait judicieux de nous donner les moyens de progresser encore et toujours et de “transformer l’essai” !C’est ainsi, que le club est heureux d’annoncer l’étoffement de son encadrement par l’arrivée de Vincent Manier au sein du staff technique.

Vincent assurera le rôle de responsable sportif et technique sur les catégories U11 à U17 féminines et masculines.

Fort de son expérience et de ses probants résultats, ce sont aussi et surtout, ses qualités humaines et de pédagogie qu’il mettra au service tout d’abord des jeunes basketteurs et basketteuses, mais aussi au profit des entraîneurs du club en les accompagnant d’une méthode d’entraînement et en inculquant une cohérence dans les apprentissages sur les catégories jeunes.

Afin d’anticiper les saisons prochaines, le club se dote donc dès à présent, de nouveaux moyens humains et méthodiques pour répondre à son ambition principale qu’est la formation et l’épanouissement des jeunes filles et garçons.
Mars 2018
 
 
 
 
 
 
Projet Sportif OGS Basket
Formation
Jeunes - Féminin et Masculin
Préambule :
Jusqu’aux U13, la formation est la priorité, cependant s'il y a une montée ou un titre à jouer (uniquement dans ces cas), nous mettrons tout en œuvre pour y parvenir.
A partir des U15, tout en cherchant à optimiser la formation grâce aux entraînements et aux stages, en compétition, les plus performant(e)s du jour (suivant le seul jugement du coach et selon ses consignes) jouent un maximum (logique de la performance accentuée).
L’OGS Basket pense groupe, club dans son ensemble et non exclusivement équipe et demande donc à chacun d’élargir son champ de pensée.
L’OGS Basket cherchant à optimiser la qualité de sa formation n’engage ses équipes qu’en championnat départemental minimum (sauf en U9, en U11 et exceptionnellement chez les U13). Aussi pour des raisons logistiques (créneaux de salles / absence d’entraîneurs), les équipes n’ayant pas ce niveau de pratique ne seront pas conservées.
 
1- SAVOIR-FAIRE OGS BASKET
Mise en place de contenus d'apprentissage par catégorie (en lien et en continuité avec l’ensemble des catégories) qui devront être suivis par tous les entraîneurs.
Suivi d’une pratique générale d’entraînement pour le bon déroulement des séances et le maximum de progression, notamment :
• Optimiser le temps d'entraînement (faire briefing et/ou routine avant l'heure et finir après l'heure par des assouplissements et un débriefing sur le côté du terrain ou au vestiaire);
• Tendre vers un temps de pratique effective d'au moins 75 % de la durée de la séance ;
• Optimiser le rôle de l’assistant (pour celui qui prend la responsabilité de mener la séance) et optimiser son rôle d’assistant (l'assistant lui même qui est actif et non passif);
• Assurer la sécurité en interdisant certaines pratiques (exemple: le face à face ou utilisation de matériel non adapté à l'exercice);
• Favoriser un temps maximal de manipulation du ballon (ex : ne pas courir sans ballon);
• Travailler à droite et (surtout) à gauche (inversement pour les gauchers)...
Des principes de jeu offensifs et défensifs communs, pour favoriser les passerelles d’une catégorie à l’autre (exemple: de U13 vers U15), et d’une équipe à l’autre (Départemental vers Régional et inversement). Ces principes de jeu favoriseront la lecture de jeu (intelligence du joueur) et permettront de se focaliser sur les fondamentaux et non sur l’apprentissage de systèmes de jeu.
Une volonté de jouer très rapidement, tout terrain, à 5 dans la course, de façon organisée, doit être inculquée à nos joueurs et nos joueuses.
 
2- NOMBRE D’ENTRAÎNEMENTS PAR SEMAINE : 3
L'ensemble des équipes jeunes, s'entraînent 3 fois par semaine. Si des difficultés de créneaux devaient exister, certaines équipes départementales s'entraîneront 2 fois.
Le premier ou les deux premiers entraînements des équipes d’une même catégorie seront en commun (limiter les besoins en créneaux de salle).
Thèmes des entraînements :
• Entraînement 1 sur 50 % PPG (course, saut et lancer) adaptée basket (au max avec un ballon dans les mains), en y incorporant quelques exercices de souplesse + 30 à 40 % fondamentaux individuels (mixer dribbles/passes/tirs) + 10 à 20 % de défense;
• Entraînement 2 sur 60 à 70 % de travail pré-collectifs (off ou déf) + 30 à 40 % d'adresse;
• Entraînement 3 sur collectif 5x5 (l'équipe 1 devra être à 10 minimum) + 25 à 30 % d'adresse (tir en course et extérieur) essentiellement avec opposition.
 
3- MATCHS ET TEMPS DE JEU (FORMATION)
Les coachs devront faire jouer un maximum de joueurs (sans en mettre de côté).
Jusque U13, les coachs devront donner un temps de jeu en match suffisant à tou(te)s pour progresser (exemple en U11 : le ou la "meilleure(e)"ou le ou la plus motivé(e) et assidu(e) 16 à 18 minutes max sur 24, équivalent à 3 quarts temps maximum et le moins performant 10 à 14 minutes mini équivalent à 1,5 ou 2 quarts temps minimum) sauf exception sur les matchs à enjeu pour un titre.
A partir de U15, les plus performant(e)s du jour jouent un maximum (logique de la performance accentuée), dans la mesure du possible, faire tourner (suivant le seul jugement du coach).
 
4- VACANCES SCOLAIRES ne sont pas les VACANCES DU BASKET
Les vacances scolaires ne sont pas les vacances du basket (laisser 4 ou 5 jours, week-end compris, pour récup physique et mentale), sinon il faut en profiter pour placer des stages, participer à un tournoi, sinon au minimum continuer les entraînements !
Mettre en place une préparation inter-saison juillet/août.
Pousser nos jeunes à participer aux camps basket d’été.
A la reprise de saison, reprendre tôt, avec possibilité de mutualiser nos groupes (avec les grandes vacances ce sont des absents à prévoir) pour rendre nos séances plus attractives.
 
5- JOUEURS ET JOUEUSES SURCLASSE(E)S
Les surclassé(e)s (pas que sur le papier mais concrètement en pratique) l'ont été pour s'entraîner et jouer dans la catégorie supérieure. Ils redescendront si :
• un joueur n'arrive pas à s'exprimer (basket) ou à s'intégrer (humain);
• pour éviter des pénalités s'il manque d'effectif;
• s'il y a un titre à jouer ou une descente à éviter.
 
6- CONCERTATION ENTRE LES ENTRAÎNEURS
Afin de faire les meilleurs choix et en respectant ce projet, les entraîneurs des différentes équipes de la même catégorie, mais aussi de celles en-dessous et au-dessus s’accorderont sur la gestion des effectifs d'entraînement (rappel : obligation d'être à 10 pour l'équipe 1 au 3e entraînement) et la gestion des surclassé(e)s (article 5).
Tout litige sera jugé par le Directeur Sportif et Technique Jeunes (DST J) de l’OGS Basket.
 
7- COMMUNICATION GENERALE
Les entraîneurs devront mettre en place une communication efficace avec leur équipe et en informer également le DST J OGS et les autres entraîneurs en lien à ce groupe.
Après chaque match, faire un bilan très rapide au DST J OGS (score - satisfaction - pb).
Interdire tout type de diffamation, propos incorrects, à tort ou à raison sur les réseaux sociaux. Tout manquement à cette règle pourrait être sanctionné.
 
8- FORMATION DES ENTRAÎNEURS DE l'OGS
Observation par le DST J, et remédiation des séances d'entraînement des encadrants et de leurs matchs, pour leurs progressions et celles des joueurs (si nos entraîneurs sont meilleurs, nos joueurs et joueuses le seront aussi) et pour le bon suivi de ce projet.
 
9- CREATION D’UN « STAFF PARENTS OTM/RESPONSIBLE DE SALLE »
Afin d’aider l’OGS Basket, un groupe de 5 parents minimum, équivalent à une équipe, devra être créé pour le bon suivi des matchs de leur enfant : réaliser 10 missions OTM ou responsable de salle. A partir de la 15e mission, une tenue OGS sera offerte à leur enfant.

La charte de bonne conduite :
Les 10 règles d’Or pour les pratiquants :
1/ Je suis présent(e) à tous les entraînements.
2/ J’arrive à l’entraînement au moins 10 minutes avant le début.
3/ J’apporte toutes mes affaires (ou je suis en tenue de basketteur) ainsi qu’une bouteille d’eau (téléphone portable éteint, pas de bijoux, les cheveux attachés).
4/ Je dis bonjour aux entraîneurs et aux personnes présentes dans la salle.
5/ Je viens m’entraîner avec le maximum de motivation et de sérieux.
6/ Quand l’entraîneur parle ou explique un exercice, je me tais et je prends mon ballon dans les mains pour écouter et appliquer les consignes données.
7/ Je respecte mes partenaires, mes adversaires et les officiels, lors des entraînements et des matchs.
8/ Je respecte le matériel que le club et la municipalité mettent à ma disposition pour ma pratique sportive.
9/ Je m’informe des matchs qui ont lieu le week-end.
10/ Je préviens mon entraîneur en cas d’absence et je me justifie.

Nos attentes envers les parents :
1/ Veillez à ce que votre enfant respecte ces 10 règles d’or.
2/ Vérifiez qu’il y a bien un entraîneur présent dans la salle pour la prise en charge de votre enfant. Sinon votre responsabilité est engagée et non celle du club.
3/ Dire bonjour aux entraîneurs et aux personnes présentes dans la salle.
4/ Si vous restez regarder l’entraînement, votre présence ne doit pas gêner le bon déroulement de l’entraînement (pas de discussion entre parents notamment quand l’entraîneur parle, votre autre enfant ne joue pas sur le côté du terrain…). sur le côté du terrain…).
5/ Prévenez l’entraîneur et justifiez l’absence de votre enfant.
6/ Si un parent souhaite discuter avec l’entraîneur, il faut le prévenir au préalable pour qu’il puisse se rendre disponible avant ou après l’entraînement (jamais pendant car il est en charge et il est responsable des autres enfants). des autres enfants).
7/ Répondre aux sollicitations des entraîneurs (transport, goûter…).
8/ Un parent (quelque soit son niveau de pratique) ne coache pas !
9/ Un parent ne discrédite pas les consignes de l’entraîneur !
10/ Un parent encourage son enfant et l’équipe !
Parents, en signant une licence, vous avez décidé de faire confiance à l’entraineur de votre enfant. En effet, il est en charge d’amener votre enfant à son meilleur niveau, en respectant l’organisation sportive et les objectifs du club. Par conséquent, vous avez accepté que votre enfant écoute les consignes de l’entraineur éducateur et non les vôtres, afin que le discours de l’entraineur reste crédible et donc efficace. Encouragez votre enfant et restez positif.
“Une bonne règle est de faire ce que nous aimerions que d'autres fassent pour nous.” Alain, 1940
Faire valoir et faire respecter un esprit club (l'équipe x n'est pas exclusive, n’appartient à personne, sauf au club, gérée par un staff d’entraîneurs suivant des objectifs du club).

                                                                                                                                                                                                   BONNE SAISON A TOUTES ET TOUS

Mental - Rôle des parents

Ce document vous propose des pistes de réflexion pour aider au mieux votre enfant

Gagner du temps de jeu

Ce document vous propose 17 manières différentes de gagner du temps de jeu :
«J’ai raté 9 000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi je réussis. » – Michael Jordan